Eau : en bouteille ou au robinet ?

L’eau c’est la vie ! On ne le dira jamais assez ! Le corps humain est composé à 60% d’eau pour les adultes, 55% pour les personnes âgées mais surtout 70% pour les nourrissons. En tant qu’élément constitutif du corps humain, l’eau a de nombreux rôles : intervient dans les réactions chimiques, transporte les nutriments et les déchets, régule la température du corps via la transpiration, protège le cerveau par le biais du liquide céphalorachidien…

Pour assurer le bon fonctionnement de nos divers organes – et de notre organisme dans sa globalité – il est nécessaire de choisir une eau « de qualité » sachant que celle-ci est le constituant principal de notre corps.

Mais à quels critères se fier pour choisir son eau ? Ne peut-on pas tout simplement consommer l’eau du robinet ? Voici quelques éléments qui vont pouvoir vous éclairer.

L’eau du robinet

Les documents ci-dessous vont vous apporter des réponses à ce sujet :

– La célèbre émission de France 2, Cash Investigation, dans l’épisode « Produits chimiques : nos enfants en danger » diffusé en Février 2016 https://www.youtube.com/watch?v=bOSVKfmFusg&index=5&list=PL34uTYtIasHHKGLaeaKXTb8qtt5cCem4t

– Deux articles de Michel Dogna « L’eau potable est bourrée de médicaments » https://www.alternativesante.fr/eau/l-eau-potable-est-bourree-de-medicaments et « Pesticides au robinet » https://micheldogna.fr/pesticides-au-robinet/

L’eau en bouteille

Quelle est la différence entre eau de source et eau minérale ?

Eau de source : Définie par le décret du 6 juin 1989 et modifié par le décret du 4 septembre 1998 : « C’est une eau mise en bouteille à la source et potable à l’état naturel. Ce sont des eaux d’origine souterraine, microbiologiquement saines, protégées contre les risques de pollution et sans valeur thérapeutique. » Les eaux de source n’ont pas l’obligation d’avoir une composition minérale constante caractéristique.

Eau minérale : Définie par l’arrêté du 12 janvier 1932, modifié par le décret du 6 juin 1989 et rectifié par le décret du 4 septembre 1998 : « Ces eaux sont caractérisées par leur teneur en minéraux et oligoéléments stables. Leurs propriétés thérapeutiques sont reconnues. »

Pour choisir son eau en bouteille, les deux critères les plus importants sont le pH et la teneur en minéraux.

Concernant le pH, l’idéal est une eau au pH neutre c’est-à-dire à 6,5 – 7. En dessous de 6,5 ou au-dessus de 7, il pourrait résulter un déséquilibre du microbiote intestinal (siège de notre immunité et de notre bien-être). Ce pH est toujours indiqué sur les étiquettes des bouteilles d’eau proposées à la vente.

Quant à la teneur en minéraux, elle est précisée sur l’emballage sous le nom de « résidus à sec à 180° » ou « teneur totale en sels minéraux à 180° ». Cette donnée correspond à la quantité de résidus restants une fois que l’eau s’est totalement évaporée après avoir été chauffée. Plus l’eau contient des minéraux plus la quantité de résidus à sec est élevée.

De façon ponctuelle, certaines eaux riches en minéraux peuvent être intéressantes dans des contextes spécifiques. Après un grand effort physique – notamment pour les sportifs – les eaux bicarbonatées et sodiques sont intéressantes pour aider le corps à récupérer. Ainsi les eaux comme Badoit, Vichy célestins… (dégazéifiées pour le confort intestinal) sont indiquées.

Cependant, contrairement aux idées reçues, une eau n’est pas plus saine quand elle est très minéralisée. Au quotidien, il serait préférable de boire une eau dont la teneur en sels minéraux n’excède pas les 300mg/L – voire même les 100mg/L.

J’ai rassemblé dans un tableau les compositions des eaux les plus courantes. Après leur nom, (s) correspond à eau de source et (m) à eau minérale. Voici le tableau : Comparatif des eaux de boisson

Quel que choix votre choix, n’oubliez pas de boire minimum 1,5 litres par jour ! Si comme moi vous avez du mal avec l’eau nature, buvez-la sous forme de tisanes et d’infusions ou bien aromatisez-la avec un peu de jus de citron ou de pamplemousse.

Petit conseil : Boire en dehors des repas permet une meilleure digestion. En effet, l’apport d’eau pendant le repas dilue les sucs digestifs.

Prenez-soin de vous,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s